Message des frères de Narbonne

Message des frères de Narbonne

 

Bonjour à tous,
Nous voulons juste vous rejoindre dans vos maisons et vos lieux de confinement.
Nous espérons que tout va bien et que le maximum d’entre vous est épargné par le virus.
Pour ce qui nous concerne, jusqu’à présent nous nous portons bien.
Par la prière nous vous rejoignons chaque jour.
Aujourd’hui c’était la solennité de St Joseph, notre puissant protecteur.
Ayant gardé intra-muros nos horaires habituels (offices, adoration, chapelet et chemin de croix) Nous avons concélébré la messe à vos intentions comme nous le faisons chaque jour.
Nous pensons aux familles, mais aussi à tous ceux qui sont isolés. Nous rejoignons de même ceux qui, par nécessité se rendent au travail.
Des manifestations sympathiques encouragent les personnels soignants. Nous les prenons aussi dans notre prière.
Confinés derrière nos murs, comme vous, nous sommes sur le pont pour toutes les activités, tout en respectant les normes sanitaires. Nous assurons la permanence téléphonique et nous assumons à tour de rôle la préparation des repas avec ce que nous avons en réserve grâce à vous. Nous assurons tous les services de la maison : jardinage, repassage, rangement, nettoyage.
Nous continuons notre apostolat d’une autre manière :
Nous utilisons les moyens de communication pour prendre des nouvelles, pour encourager. Nous essayons de gérer les rencontres de préparation au baptême et au mariage par téléphone ou vidéoconférence.
Les conditions drastiques du confinement nous limitent pour ce qui concerne la célébration des obsèques. Nous essayons d’accompagner au mieux les familles et de trouver avec elles la meilleure solution possible. Les évêques nous encouragent dans ce sens.
La créativité est au rendez-vous pour continuer à transmettre la foi aux plus jeunes. Là encore les moyens de communication sont sollicités. Mailing aux parents pour des activités catéchétiques (prières, coloriages…) Pour les plus grands (aumônerie) sont organisés des rencontres par vidéoconférence à l’initiative de leur animateur.
Nous gardons aussi un lien avec les fraternités franciscaines séculière qui ne manquent pas d’ingéniosité pour rester en contact et organiser des rendez-vous prière. Nous les encourageons en ce sens.
Ceux d’entre nous qui accompagnent le service santé et les EPHAD restent en lien téléphonique avec leur responsable pour demander des nouvelles et apporter leur soutien.
Nous sommes en lien aussi avec les catéchumènes pour lesquels la célébration des scrutins et du baptême est reportée au temps pascal. Les évêques proposent la célébration de ces baptêmes d’adultes au cours de la Vigile de Pentecôte, le 30 mai prochain.
Nous allons célébrer la deuxième messe dominicale sans assemblée, mais nous aimerions votre participation au moyen de la prière universelle que la liturgie appelle aussi « prière des fidèles ». Aussi nous aimerions que vous nous partagiez par mail, si vous le voulez, vos intentions de prière afin de les présentions au moment de la célébration.
Pour terminer ce petit message, nous vous recommandons la prière de notre évêque pour ce temps d’épidémie que nous récitons chaque soir durant les vêpres :
Seigneur notre Dieu, regarde tes enfants confrontés à l’épidémie et pour certains à l’angoisse, à la mort ou au deuil, Tu es notre Père et nous nous tournons vers toi.
Seigneur Jésus, en toi Dieu s’est pour toujours uni à notre humanité, viens à notre aide dans le péril, toi qui es passé en faisant le bien, toi l’ami des hommes, viens au secours de notre misère.
Esprit Saint, toi l’amour du Père et du Fils, fortifie notre foi, soutiens notre charité et rends-la inventive.
Sainte Marie, Mère de Dieu, toi vers qui tes fils du Pays d’Aude se sont toujours tournés dans l’adversité, prie ton Fils de nous sauver de l’épreuve présente.
Et vous tous les saints de notre diocèse intercédez avec nous, saint Sébastien que nos pères ont invoqué dans les épidémies, saint Roch qui soigna les malades, leur portant la guérison, saint Jean-François Régis qui affronta la peste, bienheureux Louis Ormières qui vint au secours de nos villages éprouvés par le choléra.
Que Dieu donne la force aux soignants, le courage aux bien portants, la confiance aux malades et à nous tous qu’il accorde le salut et la paix. Amen.
+ Alain PLANET

Nous vous redisons notre profonde communion fraternelle avec chacun d’entre vous en espérant la fin prochaine de cette épreuve afin de se retrouver bientôt.

Paix et tout Bien.
Vos frères de Narbonne

les frères en prière au choeur