la nouvelle promotion de l’année Saint François

la nouvelle promotion de l’année Saint François

Cette année, le couvent Saint François de Cholet ouvre ses portes comme à son
habitude à la nouvelle promotion de l’année Saint François, aussi appelé ASF. Elle accueille
des jeunes venus passer une année auprès des frères franciscains pour se former et
discerner. Cette année voit la plus petite promotion de son histoire avec seulement quatre
membres à son actif, pour l’instant.

En premier, Hugues Berger. Originaire de la partie wallonne de Belgique, il a exercé la
profession de boucher-charcutier pendant sept et a reçu le titre de meilleur jeune charcutier
de Belgique en 2019. Cependant, il veut également prendre un temps pour chercher à
confirmer son appel à la vie religieuse. Il a déjà passé deux années dans une communauté
canadienne. Mais après avoir rencontré les frères Jack et Daniel du couvent Saint Antoine à
Bruxelles, dont l’engagement envers les pauvres l’a beaucoup marqué, il a décidé de prendre
cette année de discernement auprès des frères de Cholet.

Baptiste Vanacker est originaire de Strasbourg où il a grandi aux côtés de la fraternité
franciscaine de Bitche. Camps, week-ends, il s’est longtemps engagé dans cette jeunesse
franciscaine. Il a effectué une formation dans l’événementiel et le management et a ensuite
travaillé cinq ans à Lyon. Néanmoins, il a décidé de marquer cette pause auprès des
franciscains pour sortir la tête de l’eau, se former et discerner sur la suite de sa vie.

Un peu comme Baptiste, David Radet a grandi avec la fraternité franciscaine de
Cholet. Enfant franciscain, puis les adolescents, puis la jeunesse franciscaine… Après avoir
validé sa licence de droit, il a décidé de prendre une année de césure avant la suite de ses
études pour apprendre à mieux se connaitre, apprendre à connaitre le Christ et sa foi. Il
cherche cette formation spirituelle et humaine pour mieux vivre et s’engager dans ce
monde.

Enfin, arrivé à la fin du mois de septembre, Eliot Volpato vient de Colmar. Après des
études lui ayant permis d’obtenir un master d’agrégation en mathématique, il échoua aux
concours pour obtenir un post agréé de professeur et fit des remplacements en tant que
contractuel en collège. Durant ce mois d’août 2020, lors d’un pèlerinage à Notre Dame du
Laus, il sentit un fort appel vocationnel à la vie consacrée. Par une amie qui lui parla des
frères franciscains conventuels de Cholet, il demanda à ceux-ci de passer une année auprès
d’eux pour faire son discernement et préciser son appel.

Fr. Paul M Pilszak