LIVRES DE NOS FRERES

Apôtres de feu à la suite de Marie

Ce livre donne envie d’imiter l’humble servante du Seigneur, pour se laisser former et envoyer en mission et devenir des apôtres de feu dociles à l’Esprit Saint, des témoins zélés de l’amour de Dieu.

Cet ouvrage se situe dans la continuité de la spiritualité de Grignion de Montfort qui souhaitait l’éclosion d’apôtres des derniers temps, formés à l’école de Marie et fruits de sa maternité spirituelle. Il propose un chemin de conversion et de sanctification, basé essentiellement sur la Parole de Dieu. Il s’agit de contempler Marie, de regarder la pédagogie – exigeante ! – que Jésus adopte à l’égard de sa Mère pour ainsi parvenir, comme Elle, au plein épanouissement de la vie dans l’Esprit Saint.

 

Dans la dernière partie de l’ouvrage est proposée une démarche de consécration à l’Esprit Saint par les mains de l’Immaculée s’appuyant sur la pensée de Maximilien-Marie Kolbe.

Frère Emidio Ubaldi

La bourse ou la vie?

Il est absurde de baser son propre bonheur sur l’avoir. La vraie richesse est l’amour de Dieu partagé avec les frères.” – Pape François.

Ce livre se présente sous la forme d’un parcours de conversion aussi décapant que salutaire.

Depuis son éléction, le pape François pousse l’Eglise vers les pauvres et vers le dépouillement. Alors, “la bourse ou la vie ?”.
Sous cette question provocante, il y a un enjeu fondamental pour la nouvelle évangélisation : comment apprendre à se détacher des biens de ce monde pour laisser les rênes de sa vie à L’Esprit de Dieu, se laisser transformer par lui et devenir “le sel de la terre” et “la lumière du monde” dont les autres ont besoin pour être sauvés ?

 

Quelle est la bonne attitude, la juste relation que les chrétiens doivent avoir afin de mener une vie selon l’Esprit-Saint ? En s’appuyant sur la vie de saint François d’Assise, mais aussi des passages clés de l’Évangile, l’auteur montre qu’il ne s’agit pas tant de se priver de biens que de se détacher des biens. Un livre essentiel.

Frère Emidio Ubaldi

La fraternità pasquale

Il est écrit sous forme de dialogues et nous livre l’histoire d’un chemin vers une vie plus fraternelle, ce défi fondamental que la Révélation biblique et l’exemple de Jésus-Christ nous invite chacun à affronter. Frère Joseph (expert et sage) et frère Benjamin (jeune et enthousiaste) sont les protagonistes de cette histoire profonde qui nous fait sourire en traversant notre humanité: relations, volonté, foi, jalousie, violence, intériorité, capacité d’amour etc.

 

L’auteur scrute les replis de l’âme en croisant les références bibliques et son expérience de religieux vivant en communauté depuis de nombreuses années. Le frère François Bustillo réussit à nous faire goûter et désirer cette vie donnée fraternellement.

Frère François Bustillo

Frat’hello

« Mets-toi en marche et pars à la recherche du trésor perdu… »

Que feriez-vous si ces paroles vous parvenaient en songe avec la vigueur d’une promesse et le caractère singulier d’un appel à la fois énigmatique et impérieux ? C’est ce qui arrive un beau jour à Jean, un jeune homme de dix-huit ans, qui ne sait pas encore que ces quelques mots vont l’arracher à l’ordinaire des jours pour le projeter dans une quête mystique étonnante à travers toute l’Europe. Par la médiation des rencontres et les facéties de la Providence, Jean découvre la Communauté de La Demeure, régie par des frères franciscains. L’influence de celle-ci est combattue sans merci par la très perverse Société de Styx dont les ramifications s’étendent dans le monde entier et pour qui le “trésor perdu” constitue un enjeu vertigineux en termes de pouvoir et d’intérêts financiers.

 

Conte philosophique, roman initiatique, thriller chrétien, fable métaphorique sur les dérives des temps modernes et les chances de salut, la saga Frat’Hello ne vous laissera pas l’âme en repos.

Page Facebook Frat’Hello :

https://www.facebook.com/FratHello-1812802518976715/

Blog Frat’Hello

Frère Daniel-Marie Thevenet

Si tu cherches… Antoine de Padoue

Chargé du bureau des objets perdus au paradis, on pourrait penser qu’Antoine de Padoue eut une existence organisée et méticuleuse. Il n’en est rien !Sans cesse poussé plus loin par des événements qui bouleversent ses projets, ses pas le conduiront de son Portugal natal jusqu’à la ville de Padoue dont il porte le nom.Parcourant des distances incroyables à travers le sud de la France et le nord de l’Italie, il chemine en cherchant sa route, jamais arrivé à destination : une véritable aventure.Son expérience rejoint la nôtre : sa quête est celle du bonheur, le sien et celui des autres.Les deux premiers mots de l’hymne grégorienne composée en son honneur résument à merveille sa vie courte mais riche de découvertes spirituelles : «Si tu cherches…»

 

La courte vie de Saint Antoine fut loin d’être un «long fleuve tranquille».  Pourtant, chacune de ses étapes fut pour lui une occasion de rebondir dans l’amour de Dieu et de ses frères, et de s’approcher davantage du but qu’il s’était fixé : voir Dieu.Alors que souvent nous voudrions être arrivés au but, Antoine, lui, du Portugal à Padoue, en passant par Brive, a vécu la foi, non comme une sécurité, mais comme un itinéraire, une marche, un pèlerinage.Nous lui demandons ce qui nous tient à coeur, ce qui nous semble important. En retour, il nous demande de marcher avec lui, pour trouver dans notre propre existence, l’énergie nécessaire, celle de la foi.

 

A travers les épreuves que nous venons déposer à ses pieds, il nous invite à retrouver le trésor de l’espérance, si souvent perdu, et le courage de persévérer.Faisons mémoire à présent des principales étapes de sa vie. Celle-ci commence pour lui non pas en Italie, mais à Lisbonne, au Portugal. Il y est né vers 1195 et reçoit comme prénom «Fernand» ce qui signifie «l’homme qui combat pour la paix». Souvent un prénom c’est déjà une vocation… et combien ce fut vrai pour Antoine.

Frère Bernard Cerles

Saint Antoine de Padoue

D’Antoine de Padoue, né à Lisbonne, passé par Rome, ayant parcouru la Méditerranée et l’Europe, de ce
saint du XIIIe siècle parmi les plus populaires et dont la vénération perdure jusqu’à aujourd’hui, on croit tout savoir. Mais, derrière la figure d’un saint prodigue de miracles se tient une destinée hors du commun que ce livre restitue pour la première fois en vérité et totalité.
Humble frère mendiant dont le pape Grégoire IX et les grands de ce monde quêtent le conseil, prédicateur puissant qui ne cesse de se montrer un intellectuel ouvert, évangélisateur brûlant tout en demeurant un mystique contemplatif, Antoine est bien celui en qui François d’Assise discerne des dons d’exception. Celui qui saura allier science théologique et esprit d’oraison. Celui qui saura interpréter la Règle des Franciscains. Celui qui saura
contribuer au rayonnement spirituel et culturel de son Ordre.
À la lumière des plus récentes recherches, Valentin Strappazzon s’éloigne des images d’Épinal et des idées reçues pour dessiner le portrait brillant d’un homme qui aura vu en Dieu le mystère vivant des êtres et des choses.
Une biographie inspirée sur hier, inspirante pour aujourd’hui.
Franciscain conventuel, Valentin Strappazzon a publié, aux Éditions du Cerf, la version intégrale des Sermons des dimanches et des fêtes de saint Antoine de Padoue.

Valentin Strappazzon