Tu cherches un travail ? Bonne nouvelle : le Seigneur recrute !

Tu cherches un travail ? Bonne nouvelle : le Seigneur recrute !

Depuis quelques dimanches et à quelques jours de la journée missionnaire mondiale, la Parole de Dieu nous appelle ! A quoi ? A la mission ! La mission, vous le savez, est une composante essentielle de notre vocation de frère franciscain ! Qui dit ‘vocation’ dit ‘appel’. Qui dit ‘appel’ dit ‘mission’. Et toi, quel est ton appel ? As-tu découvert la mission que le Seigneur te confie ? Car le Seigneur est sorti sur la place pour appeler les ouvriers à venir travailler à sa vigne, nous a dit l’Évangile que nous avons proclamé le 24 septembre (Mt 20, 1 – 16) :

« Le royaume des Cieux est comparable au maître d’un domaine qui sortit dès le matin afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. […] Il sortit de nouveau vers midi, puis vers trois heures, et fit de même. […] Vers cinq heures, il sortit encore, en trouva d’autres qui étaient là et leur dit : ‘Allez à ma vigne, vous aussi.’ »

Quelle sollicitude! Oui, le Seigneur sort et il sort à toutes les heures du jour et de la nuit. Il sort maintenant et il t’appelle : il a du travail pour toi dans l’Église et même ailleurs. Il veut t’embaucher personnellement et te donner une récompense personnelle : la plénitude ! Peut-être n’as-tu pas encore entendu son appel ? Peut-être te sens-tu indigne ? Mais peu importe comment tu te sens ! Le 1er octobre, Jésus nous a présenté un homme qui avait deux fils (Mt, 21, 28 – 32):

« Il vint trouver le premier et lui dit : ‘Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.’ Celui-ci répondit : ‘Je ne veux pas.’ Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla. Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : ‘Oui, Seigneur !’ et il n’y alla pas. »

Le Père appelle tous ses enfants personnellement, sans distinction, où qu’ils en soient dans leur vie. Il sort à toute heure du jour. Il attend ton oui. Il attend que tu acceptes de donner ta vie. Peut-être ne sais-tu pas bien ce que signifie ‘donner sa vie‘ ? Peut-être même cela te fait-il peur ? Pourtant, c’est le bonheur le plus absolu car c’est l’identité même de Dieu qui ne sait que se donner. Lorsque tu acceptes de te donner et que progressivement tu rentres dans cette obéissance, alors le Seigneur te révèle ton identité, il te montre la route à suivre et transforme ton cœur en celui de Jésus. ‘Travailler à la vigne‘, c’est cela : nous laisser conformer à l’image du Christ, être comme le Christ pour en attirer d’autres et que le Royaume de Dieu progresse ! « L’Église grandit par attraction », dit le pape François !
Alors, répondons à l’appel du Seigneur ! Découvrons la place qu’il nous a réservée et acceptons la mission qu’il veut nous confier ! Comme Saint François, devenons des ‘Alter Christus’, des ‘autres Christ’ pour être des travailleurs efficaces de la vigne du Seigneur!

« Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. »Saint Paul, Lettre aux Galates, chap. 2, v. 20.

Cet article est fortement inspiré des homélies prononcées par fr. Daniel – Marie au couvent Saint Antoine de Bruxelles pour les dimanches 24 septembre et 1er octobre. Vous pouvez les ré-écouter en intégralité en suivant ce lien. Vous pouvez aussi découvrir la vocation franciscaine de fr. Daniel en vidéo en cliquant ici. Vous trouvez enfin là le message du Pape pour la Journée Mondiale des Missions que nous fêtons dimanche 22 octobre 2017.

 

Source: Vocation Franciscaine